La Confession d’un Enfant du Siècle

confession enfant siècle affiche

05 MAI 2018 à 19h30

d’après Alfred de Musset

Adaptation : Frédéric Vossier
Mise en scène : Marie-Claude Morland
Comédien : Bertrand Farge
Directeur Technique : Allaoua Chettab / Création Sonore : Hervé Guérande-Imbert
Scénographie-Costume : Elsa Belenguier /Assistante à la mise en scène : Maïa Jarville

SYNOPSIS

Roman autofctionnel, un des livres phares du XIXème siècle, cette « confession » porte les traces encore toutes fraîches de la rupture avec George Sand.
Octave se raconte, en revenant d’abord sur son passé, à ses dix-neuf ans, à son « caractère à la fois hautain et ouvert, avec toutes les espérances et un coeur débordant ». Il appartient alors à cette jeunesse dorée qui, juste après la révolution, les guerres napoléoniennes et la restauration, cherche ailleurs ce que les « ancêtres » cherchaient dans les batailles et les faits d’armes. En pleine crise de valeurs, et après la trahison de sa maîtresse « idôlatrée », il se réfugie dans le cynisme, les fêtes galantes, la jouissance à tout prix. II fait alors partie de ces premières « bandes de jeunes » que l’on appelle les « Romantiques ».
Musset nous éclaire sur cette jeunesse sans perspective, sans idéal, s’oubliant dans la débauche… jusqu’à ce que son personnage – son double – rencontre l’amour et une sorte de bonheur bucolique à la Rousseau, sur lesquels il fnira par se fracasser, tant il ne parvient pas à maîtriser ses passions. Sa vie le conduira paradoxalement à une forme de vertu par l’ascèse de sa douleur : jalousie, torture, fuite ; il échoue toujours intensément sur cette ligne de crête amoureuse où il s’est laborieusement hissé.
Ce texte romantique et intemporel redonne pleinement sa place aux sentiments humains exprimés sans
peur ni calcul.

confession enfant siècle scène